Le Baptême est le sacrement de la foi en Dieu-Trinité. La foi nécessaire pour le Baptême n’est pas une foi mûre et parfaite, mais un début appelé à se développer dans l’Eglise.

Depuis les temps les plus anciens, le Baptême est donné aux petits enfants, car il est une grâce et un don de Dieu et ne suppose donc pas que ceux qui le reçoivent le méritent. Ces petits enfants sont baptisés dans la foi de l’Église.

Par le Baptême, ils accèdent à la vraie liberté.

Comment prépare-t-on le Baptême ?

On ne naît pas chrétien, on le devient…

Et le Baptême n’est qu’un début, il demande un suivi : éveil à la foi, catéchisme, aumônerie, …

Au moment du Baptême, il y a donc un contrat moral entre ceux qui demandent et l’Eglise, pour que ce suivi soit assuré.

Il est donc important de demander le baptême au moment le plus adapté :

  • Des parents présentent leurs enfants tout-petits pour qu’ils soient baptisés et s’engagent donc à les accompagner sur le chemin de la Foi et en vivre.
  • Des enfants de plus de 8 ou 9 ans décident, avec l’accord de leurs parents, de demander le baptême : en plusieurs étapes avec d’autres camarades du catéchisme et des adultes pour les accompagner.
  • Des adolescents choisissent de se préparer au baptême, quand ils ont découvert la parole du Christ à travers l’Evangile, et s’y préparent avec d’autres chrétiens en plusieurs étapes.
  • Des adultes, de plus en plus nombreux, de 20 à 80 ans et plus décident un jour de devenir chrétiens. Ils rejoignent alors le Service du catéchuménat qui les accompagne dans un cheminement vers le baptême, la confirmation et l’Eucharistie toujours en plusieurs étapes.

Pour toute préparation appeler le presbytère au 04 79 61 25 85.

Les soirées de préparation ont lieu tous les premiers vendredis du mois, à 20h30 au Vieux Moulin (en face de l’Eglise Notre Dame) : Une première rencontre favorisera l’éclairage sur la démarche de baptême, puis une deuxième rencontre servira à approfondir et préciser la célébration.

Quand on a tout laissé tomber depuis l’enfance, comment s’y remettre ?

Les choses de la foi ne sont parfois qu’un vague souvenir ; Il faut comme tout reprendre à partir de zéro. Ce désir d’avancer dans la vie comme croyant en Dieu, comment peut-il être honoré ? En France depuis une vingtaine d’années, la pastorale des « recommençants » prend forme et elle propose une véritable ré-initiation à la foi. La demande d’une personne en appelle d’autres et c’est un groupe de « recommençants » à croire qui fait son bout de chemin pour que ses participants se tiennent un jour debout dans la vie en croyants. Sur notre paroisse vous pouvez rejoindre par exemple le groupe Alpha puis, si vous souhaitez être baptisé, le catéchuménat.

Le baptême est-il une formalité ?

Pour le Pape François le Baptême est « le fondement de notre foi. Il fait de nous des membres du Christ et de son Eglise. Avec l’Eucharistie et la confirmation, ce sacrement constitue l’initiation chrétienne, qui est la séquence sacramentelle unique nous configurant au Seigneur et faisant de nous des signes vivants de sa présence et de son amour…

Le Baptême n’est donc pas une formalité mais un acte qui marque en profondeur notre existence en nous plongeant dans la source infinie de la vie qu’est la mort de Jésus, le plus grand acte d’amour de l’histoire.

Quel est le rôle du parrain et de la marraine ?

Aînés dans la foi, les parrains ou marraines seront témoins de la foi au Christ mort et ressuscité auprès de leur filleul. Avec les parents, ils accompagneront le baptisé sur le chemin de la foi, tout au long de sa vie. Ils seront un soutien pour l’enfant dans sa vie chrétienne, plus particulièrement lors de la préparation et la célébration des sacrements (eucharistie, confirmation).

Un enfant peut avoir un parrain ou une marraine ou les deux (1). Durant le baptême, le parrain est appelé à professer la foi de l’Eglise catholique, il est donc demandé que celui-ci soit de confession catholique. Un chrétien baptisé appartenant à une communauté ecclésiale non catholique sera témoin chrétien du baptême.

Le choix du parrain et/ou de la marraine est important. C’est pourquoi il est souhaitable de choisir des personnes pour qui la foi chrétienne compte dans leur vie.