Lorsqu’Internet, sous la forme que nous connaissons aujourd’hui, fut créé dans les années 90, c’était sous la forme d’une possibilité infinie d’émancipation des individus lesquels, à travers lui, pouvaient librement s’exprimer, créer, écrire, discuter, et présenter ensuite leur « production » au plus grand nombre créant ainsi la « Toile » reliant l’humanité entre tous ses individus. Les internautes participent ainsi à une grande conversation mondiale structurée à travers différents « réseaux sociaux ».

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Internet est partout : dans les maisons, au travail, dans nos téléphones, dans les objets, dans les voitures,… Le monde n’a pas connu de bouleversement technologique aussi intrusif depuis l’imprimerie, et surtout avec une utilisation et une évolution aussi rapide.

Cette omniprésence influe sur les comportements sociaux et pose de nombreuses questions d’ordre humain, social, philosophique, éthique ou religieux. Une des questions principales est à mon avis la suppression progressive du contact physique dans l’interaction humaine. Le monde professionnel en est la plus parfaite illustration : les contacts directs entre les acteurs se font progressivement de plus en plus rares car la « lenteur » des rapports humains ne pèsent pas lourd devant l’efficacité numérique d’un mail.

Un nouvel espace de création

Il sera hyper rapide et hyper connecté, sa version aujourd’hui n’est que très temporaire et beaucoup d’entre nous sont acteurs, observateurs ou explorateurs de changements que l’utilisation régulière d’Internet induit.

Les dernières générations investissent d’ailleurs pleinement cet espace et il n’est pas rare de constater dès la 6ème une (très) jeune utilisation d’un smartphone connecté à Snapchat ou Instagram. Une grande partie du temps libre de nos rejetons sert à se retrouver sur un réseau quelconque pour partager ensemble vidéos, musiques, photos ou pour finir une discussion.

Une technologie est donc devenue un espace avec un temps qui n’appartient qu’à lui, ultra rapide proche de l’instantané totalement en rupture avec celui du monde physique. Cette rupture avec le temps physique pose très sérieusement la question de la présence et de l’attention au monde. La rapidité du temps de l’Internet oblige son utilisateur (s’il n’est pas averti) à être omniprésent sur la Toile et crée des problèmes d’isolement, d’addiction et d’inattention au monde réel de plus en plus flagrants. L’esprit humain est de plus en plus sollicité à un rythme qui ne lui correspond pas et une connectivité trop importante modifie fortement le comportement de l’utilisateur.

Internet, champ d’opportunité

Cependant, Internet représente un territoire intéressant, fascinant aux possibilités multiples et qui constitue un champ d’opportunités important. Il ne faut donc pas s’arc-bouter contre la puissance de ce changement et prendre acte de la modification du mode de vie humain.

Après une présentation des réseaux sociaux aux membres de la paroisse, le père Allard nous a fait cette remarque : « Internet représente un nouvel espace d’évangélisation, une périphérie selon le terme utilisé par le Pape François ».

L’Eglise d’ailleurs ne s’y trompe pas et est largement présente sur Facebook, Twitter et bien d’autres.

Pour la vie d’une Paroisse et plus particulièrement de l’ Aumônerie, l’outil numérique est devenu incontournable car la plupart de ses jeunes membres sont tous hyper connectés. L’ouverture de la Paroisse des Douze Apôtres au monde numérique constitue aujourd’hui non seulement un standard mais aussi des possibilités d’évolution des activités propres à chacun des acteurs.

A la base, Internet est un outil, outil dont nous ne connaissons pas la finalité. Nous apprenons donc quotidiennement à l’utiliser et à lui trouver des applications concrètes de plus en plus pratiques et efficaces.

C’est cette idée qui est à l’origine de la numérisation des activités de la paroisse.

Un plus pour notre paroisse

Blog en lettre de Scrabble

Par exemple, l’idée du site d’éditions de photos provenait du fait que des centaines de photos des évènements étaient prises mais jamais diffusées. Aujourd’hui, tous les évènements sont accessibles de manière sécurisée et cela correspondait à un vrai besoin des paroissiens au vu du nombre d’inscrits et de visites sur ce site.

La refonte du site de la Paroisse et sa liaison avec les réseaux sociaux a plusieurs objectifs :

  • Fournir des informations pratiques, précises et actualisées en se faisant le relais des activités des groupes et communautés.
  • A travers la présentation, transmettre le patrimoine religieux et son histoire
  • Proposer des articles inédits à travers un blog.
  • Créer un comité éditorial inter groupe et inter générationnel pour le site, le réunir et garantir ainsi l’activité du site.
  • Associer le site aux réseaux sociaux, et créer ainsi pour les jeunes de nouvelles responsabilités et pour les plus petits des actions concrètes relayées par le site.
  • Proposer un vaste champ spirituel, avec des versets, les Ecritures du jour, des enseignements sur le Christ, des Homélies, des méditations, …
  • Un partage régulier des articles du monde catholique.

A travers les opportunités que peuvent créer l’animation d’un tel site, les activités de la Paroisse seraient ainsi moins cloisonnées et les liens entre les acteurs plus fréquents.

Tant au niveau global qu’au niveau local, Internet est incontournable et c’est à nous de lui donner toute la finalité qui nous correspondra. Nous devons nous former à son utilisation pour en découvrir tout le champ d’application. Comme tous les outils, seule une utilisation discernée, réfléchie, précise permettra , au sein de ce nouvel espace, non seulement d’éviter tous les écueils potentiels, mais de présenter l’espace de respiration spirituelle qu’a toujours apporté la foi chrétienne.

Christian, Loïc et Sébastien

2 Commentaires

  • PRADAL Jean-François
    Posted 20 octobre 2017 - 16h44 16 h 44 min 0J'aimes

    Le Bonjour,
    Très heureux de découvrir ce nouveau site paroissial.

    Une remarque:
    Teinte du texte ‘bleuté’ pas assez contrastant avec le fond blanc
    et caractères un peu petits (obligé de passer à un agrandissement de 120%)

    En tout cas MERCI et BON COURAGE

    • Vallon
      Posted 29 octobre 2017 - 19h54 19 h 54 min 0J'aimes

      Un grand merci pour ce nouveau site plein de couleurs .continuez

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.